NOURRICE


NOURRICE
n. f.

Mère qui allaite son enfant. Elle a été la nourrice de tous ses enfants.

Il se dit aussi d’une Femme qui allaite l’enfant d’une autre. Le médecin a recommandé une nourrice pour cet enfant.

Mettre un enfant en nourrice, Le donner à une nourrice hors de chez soi. Retirer un enfant de nourrice, Le retirer de chez la nourrice.

Cet enfant a été changé en nourrice, La nourrice l’a substitué à celui qu’elle avait reçu des parents.

Prov., Il faut qu’il ait été changé en nourrice. Voyez CHANGER.

Les mois de nourrice, Le temps qu’un enfant est resté en nourrice. Il se dit, familièrement et par plaisanterie, en parlant des Personnes qui veulent se rajeunir. Cette femme se donne vingt-cinq ans, mais elle ne compte pas les mois de nourrice.

Fig., Battre sa nourrice, Attaquer les personnes ou les choses auxquelles on est redevable de son éducation, de sa fortune. Les écrivains modernes qui attaquent les anciens sont des enfants qui battent leur nourrice.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • nourrice — [ nuris ] n. f. • norrice 1138; bas lat. nutricia, fém. de nutricius « nourricier » I ♦ 1 ♦ Femme qui allaite au sein un enfant en bas âge (⇒ nourrisson), le sien ou celui d une autre. « La véritable nourrice est la mère » (Rousseau). Nourrice… …   Encyclopédie Universelle

  • nourrice — Nourrice. s. f. Femme qui nourrit un enfant en luy donnant à teter. Bonne nourrice. la nourrice du Prince. sa mere nourrice. On dit, Mettre un enfant en nourrice, pour dire, Le donner à une nourrice hors de chez soy, pour le nourrir, Retirer un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • nourrice — (nou ri s ) s. f. 1°   Femme qui allaite l enfant d une autre. •   Je ne sais qui fut ta nourrice ; Mais ton corps me paraît en merveilleux état, LA FONT. Fabl. II, 16. •   C est une fille de ma mère nourrice que j ai mise à la chambre, et elle… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • NOURRICE — s. f. Femme qui allaite l enfant d une autre. Bonne nourrice. La nourrice du prince. Sa mère nourrice. Des contes de nourrice.   Il se dit aussi d Une mère qui allaite son propre enfant. Elle a voulu être la nourrice de son dernier né. Elle a été …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Nourrice — Pour les articles homonymes, voir Nourrice (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • nourrice (en) — loc.adv. En dépôt chez un confrère (brocante) …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • nourrice — nf. NORSA (Albanais.001, Balme Si., Leschaux), norèssa (Aix), neûrsa (Saxel, SAX.142b32), norsa (Thônes). A1) enf., nounou, bonne d enfant : nana nf., nan nan (001), nâna, nin nin (Genève), néna (Chambéry), R. / r. COD. nyânya. E. : Marraine …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Nourrice du Morvan — Nourrice morvandelle Les nourrices morvandelles ont participé à la renommée du Morvan : les ressources agricoles du massif pouvant difficilement faire vivre ses habitants, ces derniers ont en partie vécu grâce à des apports extérieurs. Les… …   Wikipédia en Français

  • Nourrice sèche — ● Nourrice sèche femme qui élevait un nourrisson sans le nourrir de son lait …   Encyclopédie Universelle

  • Nourrice morvandelle — Les nourrices morvandelles ont participé à la renommée du Morvan : les ressources agricoles du massif pouvant difficilement faire vivre ses habitants, ces derniers ont en partie vécu grâce à des apports extérieurs. Les nourrices morvandelles …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.